Analyser et comprendre les contenus présent sur la première page de Google est une étape primordial dans toute stratégie SEO en 2021 et également pour la création de vos articles de blogs.

En comprenant les éléments présents sur la page de résultats du moteur de recherche comme les résultats organiques, leurs contenus et autres fonctionnalités des SERP (en anglais SERP features), Google nous indique ce qu’il veut offrir à ses utilisateurs.

Comprendre les SERP, nous permet de façonner la meilleure réponse possible, et ainsi de s’aligner au plus proche de l’intention qui se cache derrière une recherche.

Aujourd’hui nous allons découvrir comment comprendre les SERP de Google, étape par étape et par la même occasion, je vais vous présenter la dernière version de thruuu : un analyseur de SERP qui vous permettra d’automatiser beaucoup de vos taches manuelles du quotidien.

C’est quoi thruuu?

thruuu est un outil d’analyse SERP gratuit, et il vous aidera dans vos activités de référencement et de rédaction.

Avec thruuu, vous obtenez les données du SERP de Google en un clic.

En un coup d’œil, vous obtenez un aperçu complet et détaillé des 100 meilleurs résultats sur Google Search pour tous mots clés, tous pays, toutes langues, tous lieux et tous appareils (SERP mobile ou bureau).

Pour chaque SERP, le système scrape chaque résultat organique et extrait des informations sur les pages tels que les titres, les méta-données, les schémas JSON, le nombre de mots, les dates de publication et bien plus encore.

Des analyses complémentaires vous informent sur les sujets couverts par le SERP et sur la fréquence des mots-clés.

Pourquoi scraper et analyser les SERP ?

Quand j’ai commencé à faire du SEO et à écrire pour le web, je répétais sans cesse le même processus.

Une fois le sujet de mon article défini et mes principaux mots-clés ciblés, ma prochaine étape consiste à examiner en détails le SERP de Google.

J’ouvre ainsi mon navigateur web préféré et je :

  • Google mon sujet principal
  • Commence à regarder les articles les mieux classés
  • Ouvre chaque page
  • Extrais des données de toutes les pages comme les titres (H1, H2, H3)

Mon but est de comprendre quels sont les sujets traités dans ces pages et dans quel ordre.

Ce processus m’aide à avoir un « feeling » de la structure de chaque article.

De plus, je peux trouver des éléments d’information sur ces articles qui pourraient être manquants ou pas assez détaillés. Ces lacunes dans le contenu m’aident à créer quelque chose de plus significatif et complet pour le lecteur.

Enfin, le nouvel article que je crée doit couvrir la plus grande partie possible de l’intention de recherche.

Oui, j’ai laché le terme : Intention de recherche… (et pas seulement pour être à la mode SEO).

Pourquoi certaines pages sont-elles classées en premier sur Google ? (quelle bonne question !)

Parce que Google considère que ces pages offrent les meilleures « réponses » à une requête de recherches spécifique.

Ces premières pages offrent les informations les plus précises et sont en adéquation avec ce que l’utilisateur recherche.

En d’autres termes, ces pages, leurs formes et leurs contenus sont alignées avec l’intention de recherche.

En comprenant le SERP, les pages et éléments qui sont affichés aux utilisateurs, vous pouvez imaginer une intention particulière de l’utilisateur et créer un contenu allant dans cette direction.

A travers la SERP, vous voyez l’intention de recherche

Il est fascinant d’observer les SERP.

Pour voir quels articles se classent en premier. Pour voir quelles SERP Features sont affichées.

Le contenu et les fonctionnalités du SERP sont là pour offrir la meilleure expérience de « recherche ».

De plus, elles nous indiquent (à nous experts en référencement et rédacteurs) comment nous devrions façonner nos contenus, nos vidéos, notre site web et tous autres éléments digitaux qui peuvent faire surface sur Google Search.

Prenons un exemple pratique en analysant la SERP suivante étape par étape.

Etape 1 – Comprendre la vue d’ensemble de la SERP

Notre recherche commence sur la page française de Google, et nous cherchons « un tutoriel sur la conception d’un logo ».

Voici ce que l’on peut observer sur la SERP :

  • Beaucoup de pages organiques
  • Un bloc image en troisième position

C’est déjà un signe intéressant : Les images doivent être importantes pour cette recherche car le bloc d’images est élevé dans la SERP. Les utilisateurs recherchent quelque chose de visuel.

Plongeons un peu plus dans la SERP et extrayons des informations essentielles telles que le nombre de mots et le nombre d’images.

Etape 2 – La forme, le nombre de mots et d’images

Pour cette SERP, (en moyenne) le nombre de mots est de 2’149, et le nombre d’images est de 25.

Nous pouvons également prendre une autre note : Les lecteurs préfèrent les articles longs pour cette recherche.

Ou disons le autrement : l’article doit être assez long pour offrir une réponse complète.

Continuons notre immersion dans la SERP en zoomant sur les premières positions.

Etape 3 – Focus sur les premières places et leurs structures

Le premier article est le plus long en terme de mots et contient une vingtaine d’images dans son corps. Un autre signe que les images ou les visuels sont significatifs pour cette recherche.

On peut aussi constater que les articles les plus importants ont beaucoup de liens sortants. Qu’est-ce que cela signifie ?

Les liens sortants offrent des informations annexes aux lecteurs. Ils l’aident à façonner sa vision sur le sujet recherché.

Enfin, le schéma JSON que l’on trouve sur les pages indique que le contenu doit être un type de « blog » ou « article ».

Nous continuons et examinons plus en détails la structure des pages de chaque article.

Le premier résultat est celui qui offre la structure la plus « riche » avec beaucoup de sections.

On peut également noter qu’une « approche pas à pas » semble être une excellente façon d’expliquer le sujet.

Bien sûr, nous devrons poursuivre notre exploration et définir en détails les sujets à inclure dans la page pour être au plus proche de l’intention de recherche.

Le plus important reste le fond, pas la forme.

L’étape suivante serait donc l’analyse sémantique des contenus (mais nous ne sommes pas ici pour faire un tutoriel complet sur la rédaction SEO et l’intention de recherche, on va garder ceci pour un autre article…).

Pour l’exemple, je suppose que nous avons déjà découvert des informations importantes, et surtout : vous avez compris la démarche pour analyser la SERP.

Etape 4 – Résumons l’intention de recherche

Enfin, nous pouvons résumer l’intention de recherche comme suit :

Lorsqu’un utilisateur recherche « logo tuto design« , il veut en apprendre maximum sur le sujet et attend un contenu détaillé avec beaucoup de visuels. La meilleure réponse prend très probablement la forme suivante :

  • D’un contenu long comme un article ou un billet de blog entre 2’000 et 3’000 mots
  • Avec une structure détaillée et complète
  • Incluant une approche par étapes
  • Avec plusieurs images
  • Et contenant des mentions vers des articles et des références connexes.

En comprenant la SERP, nous pouvons comprendre ce que veut le lecteur et produire un excellent contenu pour se classer au premier rang.

Gardez à l’esprit que ce n’est pas une science exacte et que le comportement de recherche peut changer au fil du temps.

C’est pour cela que j’ai créé thruuu, un analyseur de SERP : pour vous aider à comprendre l’intention de recherche à travers la SERP.

Plus qu’un outil pour analyser les SERP

thruuu est plus qu’un analyseur de SERP et il devrait se trouver dans chaque boîte à outils SEO.

Pourquoi ? Car thruuu est facile à utiliser et vous fera gagner beaucoup de temps.

En effet, vous n’avez pas besoin d’ouvrir chaque page de la SERP, avec 30 onglets ouverts dans Chrome, puis de scraper chacun d’entre eux avec votre extension Chrome préférée.

De plus, thruuu vous évitera de passer 2 heures à déboguer un fichier python parce qu’il ne scrape pas les bons titres.

Cela vous semble familier ?

thruuu est un gain de temps et vous aide à automatiser de nombreuses tâches lorsqu’il s’agit de l’analyse des SERP.

De plus, il collecte des informations sur les pages et vous donne une vue d’ensemble de Google Search pour préparer vos prochains articles.

Pourquoi les experts en SEO et les rédacteurs web utilisent thruuu

Depuis la première version de thruuu en été 2019, plus de 200’000 SERP ont été analysés par l’outil.

De nombreux utilisateurs l’utilisent quotidiennement. Voici un aperçu de qui ils sont et de ce qu’ils font :

  • Analyser la structure des pages des concurrents
  • Comprendre l’intention de l’utilisateur
  • Trouver des idées de contenu
  • Réalisation d’audits de site et page web
  • Comparaison du nombre de mots dans les résultats de la première page de Google
  • Et enfin, pour gagner du temps
Pourquoi les experts en SEO et les rédacteurs web utilisent thruuu

J’ai demandé à certains utilisateurs leurs meilleurs conseils pour l’utilisation de thruuu, et voici ce qu’ils m’ont répondu :

Les données de la SERP de Google en 2-3 clics

Bernard Sperandio, Consultant SEO / SXO se dit “surpris par la puissance de ce scraper de la SERP de Google”.

Puis il rajoute “il permet en 2 ou 3 clics, de faire une analyse concurrentielle et surtout de savoir la structure des pages web (balise Title, meta description et Headings à placées dans le TOP 10, ainsi que les mots-clés utilisés. De plus, Thruuu fournit des statistiques très importantes (nombre de mots, date de mise à jour, FAQ), idéal lors de la création d’un article. Personnellement, je m’en sers lorsque je crée un nouvel article sur mon blog, et professionnellement dans mon métier de consultant SEO pour analyser la concurrence de mes clients. Thruuu m’est devenu indispensable et je m’en sers quotidiennement.”

Gagner du temps pour la création de contenu

« Thruuu est un outil très performant pour gagner et économiser beaucoup de temps avant de rédiger ou optimiser un contenu !” explique avec enthousiasme Charles Migaud, Consultant SEO.

Charles continu “Idéal pour la rédaction, ce Scraper de SERP permet d’un coup d’œil d’avoir une idée plus précise de l’intention de recherche qui se cache derrière un mot-clé et de mesurer le niveau de concurrence pour chaque requête. Je ne connais pas encore d’équivalent aussi intuitif et rapide que Thruuu pour analyser les résultats de recherche dans Google alors j’espère que l’outil restera encore gratuit le plus longtemps possible ! Tous les moteurs de recherches sont répertoriés dans les différentes langues afin de pouvoir travailler le SEO au niveau local avec la plus grande précision ! »

Comprendre Google et l’intention de recherche

David Groult, Consultant SEO chez Open Linking explique “A l’heure où le contenu prend toujours plus de place dans l’algo de Google, l’outil Thruuu m’aide énormément au quotidien pour interpréter « ce qu’attend Google ». Cela m’aide à identifier des éléments quanti (nombre de mots nécessaires) et quali (de quoi on doit parler) pour faciliter ensuite le travail des rédacteurs qui m’accompagnent.”

Comprendre la structure des articles du SERP.

“Notre stratégie SEO est plutôt une stratégie de positionnement sur les mots clés de longue traîne et Thruuu, associé à des outils tels que Semrush nous permet de positionner les articles de notre site web dans les premiers résultats de ces mots clés de niche. Ceci en allant chercher comment sont construits les articles positionnés dans les premiers résultats des SERPs et en faisant mieux, plus qualitatif.” partage Julie Robveille, une Webmarketing Strategist en charge de Social Media for You, un blog d’information webmarketing et social media pour les community managers et administrateurs de comptes réseaux sociaux.

Analyser les SERP de différents pays

Jean Jaecklé, freelance, SEO SEA Expertise utilise thruuu depuis plusieurs mois et raconte son expérience: “J’ai commencé à l’utiliser ponctuellement pour analyser la SERP dans différents pays pour une requête donnée. J’ai été séduit à la fois par la simplicité d’utilisation et la rapidité. Cela répond parfaitement à mes besoins ponctuels d’analyse sans devoir débourser une somme astronomique dans un outil. Le vrai atout de l’interface a été pour moi la possibilité d’exporter l’intégralité des données disponibles dans un fichier Excel et de pouvoir les retravailler par la suite. C’est à la fois un outil d’analyse de la concurrence et une grande source d’inspiration pour identifier des mots-clés et de potentielles idées de requêtes.”

Optimiser vos campagnes Google Ads

Jean continu sur le sujet des Google Ads: “Thruuu propose également une analyse des annonces Google Ads présente sur la requête saisie. C’est là où l’outil se révèle être puissant, car vous êtes en capacité d’exporter précisément tout ce qui compose l’annonce, ainsi qu’une partie des contenus de la page de destination (titre h1, h2, h3, meta description, existence d’une version AMP ou non, etc.) ! Je vous laisse imaginez les possibilités qui s’offrent à vous en disposant de toutes ces données ! Personnellement, j’utilise surtout ces exports pour optimiser mes campagnes Google Ads. Je récupère des mots-clés que l’importe, je retravaille mes annonces ou en crée de nouvelles en m’inspirant de la concurrence ou plus simplement des résultats naturels.”

Les données de recherche Google sont à un clic

Cela pourrait être la principale caractéristique du thruuu : en un clic, vous obtenez beaucoup de données sur la SERP de Google et des informations sur chaque résultat.

Pas besoin de coder, pas besoin de configurer quoi que ce soit. Si vous savez comment cliquer sur un bouton, c’est suffisant.

Jetons un coup d’œil sur les autres fonctionnalités offertes par thruuu.

Les SERP internationales et locales à votre portée

Vous pouvez scraper n’importe quelles SERP sur Google en sélectionnant le moteur de recherche Google de votre choix ainsi que le pays, la langue, l’appareil jusqu’à 100 pages organiques (aussi appelé résultats de recherche).

Pour le référencement local, vous pouvez également indiquer un lieu.

Review Google SERP for any country, location and device

Une vue d’ensemble du SERP et des informations sur la page

Une fois que vous avez cliqué sur « Scrape the SERP », vous obtenez une vue détaillée du SERP.

Vous obtenez des informations précieuses telles que le nombre de mots, le nombre d’images, la date de création et la dernière mise à jour.

En outre, vous obtenez des points de vue différents sur le SERP.

La vue principale « Résultats » affiche tous les résultats avec les informations des pages. Il faut cliquer sur une page pour dévoiler d’autres données et la table des matières.

Cette vue est assez pratique lorsque vous commencez à planifier votre prochain article. Vous pouvez facilement filtrer et trier la SERP par exemple par la page la plus longue ou la plus récente.

Cela vous donne une façon intéressante de voir le SERP et de rester concentré.

D’autres onglets affichent plus d’informations sur les titres, les sections, les descriptions, les questions, la fréquence des mots clés, etc.

Core Web Vitals et performance

En mai 2021, Google utilisera le Page Experience et les Core Web Vitals comme nouveau facteur de classement.

Ces trois signaux forment les Core Web Vitals :

  • Largest Contentful Paint (LCP) mesure la performance de chargement des pages
  • First Input Delay (FID) mesure la « réactivité » d’une page
  • Cumulative Layout Shift (CLS) mesure la stabilité visuelle 

Avec le thruuu, vous obtenez une vue du SERP par rapport à la performance des page.

Il vous aide à évaluer les performances de votre page par rapport aux forces en présence sur le SERP et à décider si vous devez vous concentrer en priorité sur le thème des performances.

En effet, si vous constatez que votre page est plus performante que la plupart des pages d’une SERP, vous pourriez peut-être vous concentrer d’abord sur d’autres aspects de votre référencement (c’est juste mon avis).

Pour des informations plus détaillées, vous obtenez un panneau « Performance » affichant deux groupes de données.

Les premières données proviennent de Lighthouse (Page Speed Insights) et représentent les données de laboratoire, et les secondes proviennent de CRUX et représentent les données de terrain.

Ces dernières sont celles utilisées par Google pour le facteur de classement lié à la performance de la page.

Exporter les résultats de recherche Google vers Excel

L’exportation des données du SERP de Google avec la fonction thruuu se fait également en un clic.

Pour chaque SERP scrapé, vous avez accès à une exportation Excel.

Si vous vous demandiez comment exporter les résultats d’une recherche Google vers Excel, vous avez maintenant la réponse.

Vous trouverez plus de données dans les fichiers Excel, comme les liens sortants et le schéma JSON pour chaque page.

Si vous voulez en savoir plus sur les autres caractéristiques du thruuu, je vous invite à suivre le lien suivant. Il ouvrira la page d’informations sur les fonctionnalités de thruuu.

Enfin, si vous êtes vraiment curieux, le mieux sera d’essayer par vous-même.

Créez un compte et commencez à scraper le SERP avec cet outil d’analyse des SERP.

Merci aux mentors, aux premiers utilisateurs et aux contributeurs

Si vous suivez mon parcours, vous savez que j’ai commencé le SEO en tant que débutant au début de l’année 2019.

L’une des toutes premières sources d’inspiration a été Rory Truesdal, et notamment l’un de ses articles « How to Mine the SERPs for SEO, Content & Customer Insights« . (Comme vous pouvez le voir, il a également inspiré le titre de cet article).

Cette lecture a façonné ma vision du référencement et de la rédaction pour le web. Naturellement, elle guide également le développement du thruuu et façonnera la vision de son avenir.

J’aimerai aussi donner des crédits aux premiers utilisateurs et surtout aux premières personnes qui m’ont aidé à traduire. C’est incroyable que l’outil ait été traduit dans plus de dix langues aussi rapidement. Encore une fois, je souhaite tous les remercier.

Mon voyage dans le domaine du SEO n’est pas terminé, et l’aspect le plus fascinant reste qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre et à expérimenter chaque jour.

D’autres sources m’ont beaucoup inspiré, comme les articles de Kevin Inding dans lequel il parle du SERP et de l’intention des utilisateurs.

Enfin, si vous partagez ma vision du SEO, de la rédaction web et si vous souhaitez approfondir l’intention de recherche, nous pouvons poursuivre ce voyage ensemble.

Et thruuu continuera à vous aider.

Join the conversation